Four à chambre, isolation graphite - HTK GR

Close

Langage:

Les fours Graphite type HTK GR peuvent travailler sous vide primaire / poussé, sous gaz protecteurs tels que l'Azote / Argon et des gaz réactifs comme l'Hydrogène et le monoxyde de carbone. Le HTK GR ne peut pas fonctionner dans une atmosphère d'Oxygène.

Le design rectangulaire avec une porte à l’avant permet un chargement et un déchargement simple. La gamme HTK GR est disponible en 6 tailles différentes. Les plus petits modèles avec des capacités de 8 litres et 25 litres sont typiquement utilisés par les laboratoires de recherche et de développement. Les fours de 80 litres, 220 litres, 400 litres ou 600 litres sont principalement utilisés comme système de fabrication pilote ou production à grand échelle.



Le HTK GR est basé sur un matériau d'isolation en graphite, ainsi que des éléments chauffants en graphite. Avec des températures maximales jusqu'à 2200 ° C, le HTK GR est adapté pour les besoins de traitement à hautes températures. Sur demande, le système peut être équipé d'un moufle en graphite qui est capable de guider un flux défini de gaz à l'intérieur de l'appareil et permet d'améliorer l'uniformité de température <± 10 ° C. Pour les procédés à fort dégagement de gaz, le moufle protège les éléments chauffants et augmente la durée de vie du four.

Exemples d'application

graphitation, pyrolyse, siliconisation, frittage, céramiques techniques

Caractéristiques standard

  • Graphite furnace, offering the highest possible temperatures
  • L’exploitation de la pression partielle de l'hydrogène si demandé
  • Le contrôle précis de la vitesse de pompage du vide appropriée pour les poudres
  • Enregistrement des données pour la gestion de la qualité

Détails techniques

Vue interne d’un HTK
  1. cadre
  2. enceinte refroidie à l’eau
  3. chambre de chauffe
  4. rainure pour l’étanchéité
  5. porte avant
  6. isolation graphite

A l'intérieur de la chambre, des éléments chauffants sont positionnés en bas, à gauche, à droite, en haut et sur les côtés de la chambre du four permettant ainsi d'améliorer l'uniformité de la température. Pour de gros volume, les parois arrière et avant sont équipées d'éléments chauffants pour maintenir une excellente uniformité de température. Les fours HTK W, HTK MO, HTK GR et HTK KE sont entourés d'une enceinte refroidie à l'eau; classant ainsi, les systèmes HTK comme un four à paroi froide. L'eau de refroidissement est guidée à travers la cuve à double paroi.

Sur demande, le HTK GR peut être utilisé jusqu'à 3000 ° C. Pour un fonctionnement à 3000°C, le four est spécialement conçu avec une épaisseur spécifique d'isolation, un positionnement optimal des éléments chauffants, et un pyromètre pour mesurer et contrôler la température. Le pyromètre mesure directement le rayonnement thermique par des procédés optiques par l'intermédiaire d'une fenêtre à l'intérieur du four et n’est pas directement introduit dans le four.

Ce principe de mesure ne fonctionne que si une quantité suffisante de rayonnement est émise. Le rayonnement nécessaire est généré uniquement à des températures supérieures à 400°C. Pour des températures plus basses, un thermocouple coulissant est utilisé pour contrôler les températures plus basses.

En raison de l'augmentation de la pression de vapeur de graphite, le fonctionnement à 3000°C est seulement possible sous une atmosphère de gaz inerte. En outre, la pression de vapeur élevée se traduit également par une libération du carbone dans l'atmosphère. Pour les échantillons sensibles au carbone, un four métallique à haute température HTK doit être utilisé.

Ce contenu peut être sujet à des modifications ou des corrections