Etuves sur mesures

Exemples d’étuves sur mesure

Même avec l'une des gammes les plus variées et larges de fours et d’étuves disponibles, il y a encore des cas où un simple modèle standard ne répond pas aux exigences précises d'un utilisateur. C'est dans ce cas qu’il est intéressant de traiter directement avec le fabricant. Surtout un fabricant, qui a l'ampleur et l'expérience que possèdent Carbolite.
Nous pouvons facilement faire des devis sur des modifications ou même des produits sur mesure. Cela peut être simplement pour le besoin d'un de nos produits standards un peu plus grand ou plus petit, ou pour atteindre une température plus élevée.
Alternativement, cela peut être une conception nécessaire pour une méthode d'essai standard ou pour travailler dans les normes standards telles que AMS 2750E ou Nadcap pour les applications de traitement thermique.
Dans ces situations, Carbolite possède l'expérience et les compétences nécessaires pour modifier nos conceptions standards ou concevoir des solutions sur mesure afin d'atteindre les niveaux de conformité appropriés.


Si vous ne voyez pas précisément ce dont vous avez besoin dans notre gamme standard tout simplement contactez-nous.


Voici quelques exemples illustrant le type de modifications qui sont disponibles dans les produits à une température de fonctionnement qui est inférieure à 750°C.

 


LHT: étuve de laboratoire à haute température avec un plateau de chargement d'échantillon personnalisé

Cette étuve de laboratoire à haute température LHT de capacité 120 litres à 600°C a été équipée d'un plateau de chargement d'échantillon personnalisé qui permet l'insertion d'échantillons dans la chambre sans ouvrir la porte.


Ceci minimise la perte de chaleur et permet une récupération de température du four après introduction de l'échantillon beaucoup plus rapide. De nombreuses variantes de ce concept ont été fournies afin de satisfaire aux exigences des applications spécifiques de l'utilisateur.


Système à 3 fours intégrés

Un système à 3 fours intégrés, conçu pour le traitement thermique selon AMS 2750E Class 2 (± 5°C) instrumentation Type D.

Le système a été fait pour un fabricant de commandes électroniques de moteur et de carburant  pour moteurs d'avion.
Installé dans une armoire commune, chaque chambre a une température maximale de 300°C, un contrôle indépendant de la température et une ventilation à air forcé.
Les chambres se partagent 6 canaux avec un enregistreur numérique calibré UKAS équipé de communication Ethernet.


HTMA 6/350 sur mesure avec une post-combustion

Une étuve HTMA à haute température sous atmosphère modifiée à 600°C, de 350 litres, avec une post-combustion à haute température pour les applications de recherche nucléaire.

Un contrôleur de débit massique gère un flux de gaz inerte et le cycle de processus est enregistré en utilisant un enregistreur sans papier ou DAQ (dispositif d'acquisition numérique).
Tous les systèmes sont entièrement sécurisés avec protection de surchauffe de la chambre principale et de la post-combustion.


Etuve à chargement frontal et par le dessus pour les essais thermiques dans l'industrie pétrochimique

Cette étuve à chargement frontal et par le dessus à convection forcé à 250°C est l’une des nombreuses qui ont été fabriqués pour les essais thermiques des sondes de test de forage pour l'industrie pétrochimique.


Une étuve polyvalente GP 450A pour utilisation dans une salle blanche Class 3

Basé sur une étuve polyvalente GP 450A, cette étuve à 300°C avec 450 litres de capacité a été modifiée pour permettre le fonctionnement selon la norme environnement salle blanche ISO 14644 Class 3.
L'air est aspiré de l'intérieur de la salle blanche diffusée au sein du four et ensuite évacué à l’extérieur de la salle.
Le four est utilisé pour le séchage des matériaux utilisés dans la fabrication des allogreffes osseuses synthétiques.


Une étuve à passage traversant sur mesure à 400°C pour utilisation dans une salle blanche Class 3

Une étuve à passage traversant sur mesure qui s'adapte à travers le mur d'une salle blanche ISO14644 Class 3 utilisé par un fabricant d’appareils médicaux.
Capable de chauffer à 400°C avec une stabilité de ± 1°C dans des conditions stables et avec une uniformité de ± 5°C à l'intérieur d'une chambre qui fait près d'un mètre de long. Ceci est réalisé en utilisant un système de commande à trois zones.
L’étuve est utilisée pour chauffer les stents vasculaires qui sont placés sur des mandrins qui sont détenus dans un système de chargement spécialement conçu.


Four à chambre GPC12/36 avec un système de postcombustion catalytique

Ce four à chambre polyvalent GPC12/36 a été équipé d'un système de postcombustion catalytique.

Il s'agit de traiter les produits de combustion générés par le polyéthylène à l'intérieur de l'échantillon d'essai.
Ce four de 36 litres est l'un des fours à chambre auxquels des postcombustions ont été ajoutés de façon à traiter les fumées qui se seraient normalement échappées par la cheminée. Le GPC 1200°C standard a été limité en température afin de protéger le catalyseur de tout dommage.
La chambre principale et la chambre de postcombustion sont protégées par les contrôleurs de surchauffe. Un interrupteur manuel permet la sélection des vitesses d'extraction élevées et faibles.


Une étuve à atmosphère modifiée pour le durcissement de lentilles de contact en silicone hydrogel

Un procédé discontinu, une étuve à atmosphère modifiée avec une température maximale de 200°C et une conception qui est optimisée pour le durcissement de lentilles de contact en silicone hydrogel.
Une lampe témoin indique si le cycle de traitement est en cours d'exécution ou achevée. Une purge verrouillée et l'approvisionnement en gaz de procédé sous la commande d'un dispositif de commande programmable sont complétés par la capacité de diriger un échantillon de l'atmosphère de la chambre à un moniteur d'oxygène.
Un thermostat indépendant de surchauffe protège la chambre et sa charge, s’il devait y avoir une défaillance du contrôleur principal.
Le four a été peint aux couleurs préférées des clients.


Etuve de préchauffage thermoplastique à 300°C

Cette étuve de préchauffage thermoplastique est conçue pour être utilisée en conjonction avec une étuve de drapage.
Avec une température maximale de 300°C, cette étuve est utilisée pour préchauffer les feuilles de thermoplastiques avant qu'elles soient formées sous vide ou drapées. Comme les étuves de drapage, ce modèle est fréquemment utilisé dans la production de prothèses.


Etuve de drapage de thermoplastiques

Cette étuve de drapage est conçue pour le thermoformage de feuilles thermoplastiques, en utilisant la méthode de drapage dans laquelle la feuille de matière plastique préchauffée est déposée sur une forme.
Elles sont en outre chauffées jusqu'à ce que la feuille soit moulée à la forme. Ce procédé est fréquemment utilisé dans la fabrication de membres artificiels.


Système double d’étuves polyvalentes GP220B

Construit pour une société dans l’aérospatiale, ce système comprend un système double d’étuves polyvalentes GP220B. Les deux étuves sont réunies dans une armoire avec un support intégral.
Chaque unité est contrôlée indépendamment et équipée de son propre thermostat de protection de surchauffe et d'un ventilateur d'extraction qui évacue par une cheminée.
Les deux chambres partagent un enregistreur numérique multicanaux.


Four à 4 voies

Normalement utilisé entre 500°C et 1250°C, ce four à 4 voies est utilisé pour le recuit des fils de platine.
Le four comporte un contrôle de la température à 3 zones, chaque zone avec une protection indépendante de surchauffe.
Les régulateurs de débit indépendants fournissent un gaz inerte pour chaque voie.


Four convoyeur à 300°C pour le préchauffage des billettes d'aluminium

Ce four convoyeur à 300°C a été conçu pour le préchauffage des billettes d'aluminium au sein d'une ligne de production automatisée pour la production de profilés en aluminium.
Une fois chauffé un robot transfère les billettes à l'étape suivante dans la séquence de production.